Les logiciels sont distribués selon 4 modes, sachant qu'un logiciel ne correspond pas à un produit mais à une licence, c'est-à-dire au droit de l'utiliser !

  • logiciel commercial: droit d'usage limité et payant, avec un simple accès à l'éxécutable et non modifiable. Attention, en général, il faut une licence pour chaque ordinateur.
  • logiciel en libre essai: le « shareware » n’est pas un logiciel gratuit. Il permet à l’utilisateur d’essayer le logiciel avant de l’acheter. Tant qu'il n'est pas payé, il est souvent limité au niveau de la durée, mais aussi parfois au niveau des fonctionnalités. Son prix est souvent modique et en général à régler directement à son auteur.
  • logiciel gratuit: le «freeware ou graticiel ou gratuiciel» est un logiciel complètement gratuit. Il est donc utilisable gratuitement sans aucune restriction. Il peut être copié et même distribué si cela se fait librement. Attention, certains logiciels gratuits ne le sont pas pour toute utilisation (distinction entre personnelle et professionnelle)
  • logiciel libre: l'expression « logiciel libre » fait référence à la liberté pour les utilisateurs d'exécuter, de copier, de distribuer, d'étudier, de modifier et d'améliorer le logiciel (voir ici). Les logiciels libres sont souvent gratuits, mais pas toujours !